BAES

Une installation d’éclairage de sécurité est obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP) et/ou des travailleurs (ERT). En cas de coupure générale, il est nécessaire de disposer d’un système d’éclairage de sécurité permettant d’indiquer les cheminements d’évacuation. Cette signalisation visuelle doit être éclairée comme le stipule la réglementation.

Il existe trois types d’éclairage :
–           L’éclairage normal qui permet d’assurer l’exploitation du bâtiment en présence du réseau d’alimentation électrique.
–           L’éclairage de remplacement alimenté par la source de remplacement, constitué de tout ou partie de l’éclairage normal, qui permet de continuer l’exploitation en cas de défaillance de la source normale d’alimentation.
–           L’éclairage de sécurité qui permet l’évacuation sûre et facile du public

La maintenance des BAES est une obligation légale dont la responsabilité incombe au chef d’établissement. Celui-ci se doit d’assurer des interventions régulières d’entretien, dont un contrôle annuel (effectué par une personne qualifiée) qui sera consigné dans le registre de sécurité de l’entreprise ou de l’établissement en question.

Les opérations de maintenance des BAES visent à vérifier :

  • La présence et la conformité des blocs de secours, selon les dispositions de loi en vigueur
  • La visibilité des blocs de sécurité à l’intérieur des locaux professionnels
  • Le parfait état physique des BAES
  • Le bon fonctionnement de tous les composants (lampes de sécurité, batteries, télécommandes…)
  • La propreté générale de tous les blocs installés

L’entreprise de services de sécurité incendie chargée de la vérification s’occupe également de l’étiquetage des blocs vérifiés et remet, à chaque opération de maintenance annuelle, un rapport détaillé qui sera annexé au registre de sécurité.